Vacances engagées

Montenegro - En immersion

    Un séjour solidaire au Montenegro, une colonie de vacances pas comme les autres qui est une initiation au tourisme responsable ! Un séjour organisé en collaboration avec Double Sens. Double Sens, spécialiste du tourisme durable et Eole Loisirs, spécialiste des séjours juniors, s’associent pour proposer un voyage d’un autre genre, en totale immersion !

    Bienvenue au Monténégro, entre Méditerranée et montagnes. Les ados sont accueillis par leur chauffeur qui les conduit dans les montagnes de Vranjak (environ 1h 30 min de trajet). Installation dans les katuns, ces chalets dans la campagne pittoresque du parc national, où ils passent les trois prochaines nuits. Dîner et nuit.

Jour 2 & jour 3 : Vranjak

Les ados profitent de l’abondance de spécialités nationales, se familiarisent avec de beaux paysages montagneux, et font partie de la vie montagnarde du Monténégro au cours de ces deux jours. Au programme : randonnées sur la montagne Bjelasica et dans le parc national Biogradska Gora (en compagnie d’un guide local anglophone). Déjeuner panier repas. Dîner et nuit dans le katun.

Jour 4 : Vranjak / Godinje

Les ados quittent leur première étape ce matin pour rejoindre les environs de Zabjjak par la route du pont sur la rivière Đurđevića Tara (environ 2 heures de trajet). Déjeuner à l’auberge locale avant de reprendre la route vers Godinje (2h30 de route). En chemin, ils font une halte pour emprunter la petite route escarpée qui mène au monastère orthodoxe d’Ostrog, un site remarquable construit à-même la falaise. À leur arrivée à Godinje, ils prennent le temps de se familiariser avec les lieux qui vont les accueillir au cours des prochains jours. Ils explorent les jolies ruelles du cœur historique, entre balcons fleuris et lierre grimpant. Ils admirent la vue imprenable sur les prairies de nénuphars du lac de Skadar en contrebas. Le soir venu, ils dégustent un chaleureux dîner préparé par leurs hôtes. Nuit chez l’habitant. Jours 5 & 6 : Godinje (leur pôle d’action) Trois demi-journées sont dédiées à la réalisation du projet : Depuis 2002, leur partenaire associatif fédère les habitants de Godinje autour d’un élan commun pour réhabiliter leur village natal. À leurs côtés, ils soutiennent une initiative locale de restauration du patrimoine !

Au-delà de préserver le lien affectif qui unit les villageois à ces anciennes bâtisses, il s’agit d’inverser l’exode rural en incitant les citadins à se réapproprier l’arrière-pays. Certains ont déjà franchi le pas, à l’image de la famille Velović qui les accueille au pied des vignes de leurs ancêtres. Chez eux, la viticulture est avant tout une affaire de tradition régionale, n’en déplaise au reste du pays ! En donnant un second souffle aux campagnes, c’est tout un système de valeurs qui serait sauvegardé : un mode de vie séculaire étroitement lié au travail de la terre. D’autre part, rendre sa beauté originelle au cœur historique de Godinje garantirait également un débouché économique aux multiples productions familiales (vin, miel et fromage notamment).

En effet, aujourd’hui, peu nombreux sont les touristes qui s’aventurent aussi loin… En l’absence actuelle d’une politique de restauration du patrimoine à l’échelle municipale, la conservation des maisons traditionnelles – d’ordre de la propriété privée – est laissée à la libre initiative des habitants. Néanmoins, par la dimension communautaire que revêt cette initiative portée à la fois par l’association du village et Double Sens, on pourrait espérer encourager à terme le financement de menus travaux par les autorités locales. Près d’une soixantaine de maisons sont à rénover aux côtés des 13 familles qui vivent encore à l’année à Godinje. L’étendue de chaque parcelle à nettoyer est définie en amont, en fonction du nombre de voyageurs. Concrètement, leur rôle consiste à retirer les plantes et racines qui envahissent et détériorent les façades, telles que l’ailante glanduleux et le robinier faux-acacia ; à déblayer les petites pierres qui se sont entassées autour des bâtisses au fil du temps et mettre de côté celles plus imposantes, utiles à la reconstruction. À noter que chacun est en mesure de participer à son échelle : une grande partie de l’action est réalisée à la main et ne nécessite pas l’usage d’outils spécifiques.

Entre entretien et embellissement, le suivi d’un groupe à l’autre sera assuré par les villageois et supervisé par Misko, coordinateur local et véritable pilier pour sa communauté. Alors que chaque matinée est consacrée au projet, les après-midis sont libres pour leur permettre de profiter pleinement de la vie locale. Des balades en bateau aux parties de pêche avec leurs hôtes, le lac de Skadar, aussi repère de nombreuses colonies d’oiseaux migrateurs, constitue un formidable terrain de jeu ! Après une petite baignade, ils peuvent à loisir se promener dans les vignes familiales ou cueillir les fruits et légumes du jardin pour de savoureux repas faits maison.

Jour 7 : Godinje / Danilovgrad / Kotor

Après une dernière matinée dédiée à l’action solidaire, il est déjà temps de quitter leurs hôtes… Ils partent sur une note festive, à l’image de la convivialité monténégrine, grâce au vaste déjeuner où tous auront été conviés ! Ils se régalent avec des spécialités locales faites maison, sans oublier bien sûr de trinquer avec un petit verre de rakia, l’eau de vie nationale. Puis, ils partent vers Danilovgrad (1h de trajet) où Darko Saveljić leur ouvre les portes de sa ferme d’ânes. Fondée dans le but de préserver cet animal, autrefois vital pour l’agriculture locale et désormais menacé, elle constitue un refuge pour nombre d’ânes rescapés de maltraitance. Grâce à la vente de lait d’ânesse, la ferme est aujourd’hui autosuffisante et reverse gratuitement la moitié de sa production aux plus démunis. Après la découverte de la ferme, ils rejoignent Kotor (1h30 de trajet) et partent à la découverte de la vieille ville de Kotor, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ils s’installent ensuite à leur hôtel pour deux nuits.

Jour 8 : Kotor

Journée libre à Kotor pour flâner à travers les ruelles médiévales, gravir les 1 355 marches jusqu’à la forteresse Saint-Jean et profiter du charme de cette ville portuaire. Les plus aventureux peuvent faire une excursion en bateau vers les bouches de Kotor pour une vue spectaculaire sur la ville depuis l’eau. Dîner libre et nuit à l’hôtel.

Jour 9 : Kotor / Perast

Le matin, ils partent pour la charmante ville de Perast (30 min de trajet), située au bord de la baie de Kotor. Ils embarquent pour une visite de l’île Notre-Dame-du-Rocher, construite au XVIIe siècle par les marins de Perast. En fin de journée, ils retournent à Kotor pour leur dernière nuit au Monténégro. Dîner libre et nuit à l’hôtel.

Jour 10 : Kotor / Njeguši / Cetinje / Budva

Ils partent pour Njeguši par l’époustouflante route Serpentine (1h30 de trajet), où un atelier de plantation d’hêtres les attend avant le déjeuner. Ils y rencontrent Mićko Kadija. qui les initie aux techniques traditionnelles de fumaison du jambon fumé. Puis, ils se dirigent pour Cetinje, au pied du Parc national de Lovćen (30 min de trajet). Avec son charme désuet, cette ancienne capitale royale regorge aujourd’hui encore de palais dont certains, reconvertis en musée, sont désormais visitables. Après être redescendus sur la côte à Budva (30 min de trajet), ils embarquent sur un bateau et naviguent jusqu’à une petite crique isolée. Ils en profitent pour piquer une tête ou pour s’essayer à la pêche au bord de la plage. Déjeuner et dîner libres. Nuit en pension.

Jour 11 à jour 14 : Budva

    Petits déjeuners. Séjour libre pour explorer la côte à Budva. Déjeuners et dîners libres. Laissez-vous embarquer sur un bateau et naviguez jusqu’à une petite crique isolée. Profitez-en pour piquer une tête ou pour vous essayer à la pêche au bord de la plage !

Jour 15 : Budva / Podgorica / Paris Petit déjeuner.

    Les ados prennent finalement la route pour Podgorica, où ils sont acheminés à l’aéroport, en fonction de leur plan de vols (1h30 de trajet). Le temps de leur dire Doviđenja et de leur souhaiter bon retour ! Fin de leurs prestations. Vol retour à leur charge.

LES PRINCIPALES ÉTAPES

Kotor

Podgorica

Budva

L'HÉBERGEMENT & LES REPAS

En pension complète chez l’habitant

En hôtel pour les autres étapes (les repas pris dans des restaurants)

DURÉE DU SÉJOUR

15 jours

Séjour itinérant

LES PARTICIPANTS

16-17 ans

1 encadrant / 8 participants

LE TRANSFERT

Aller : Vol Paris – Podgorica ( 4h00)

Retour : Vol

Podgorica

– Paris (4h00)

Sur place : Transfert en car vers l’hébergement – Transport locaux sur place

LES DATES

Été 2024

LES FORMALITÉS

Carte nationale d’identité ou
passeport valable 3 mois après la date du retour
Autorisation de sortie de territoire (selon formalité en vigueur)

Nos garanties

Options recommandées

GARANTIE ANNULATION TOUTES CAUSES

4% du prix du séjour

les participants sont garantis en cas de : décès, accident ou maladie grave, hospitalisation, dommages matériels importants survenant à votre domicile, état dépressif, maladies psychiques et nerveuses imprévisibles. Les frais de dossier, de visa et les taxes aéroport ne sont pas remboursables.

SECURITAXE

90€

Cette option permet de “geler” toutes les hausses carburants et hausses liées à la variation du Dollar US

Toutes les options (garantie annulation, sécuritaxe, ESTA… etc)

se choisissent au moment de la commande

Cliquez sur les boutons pour en savoir plus

Assurances & Conditions Générales

Consultez nos règles de confidentialité

RGPD