Image

The big one

Répondre
Avatar du membre
RENAUD.F
Messages : 63
Enregistré le : mar. 15 mai 2018 16:59

The big one

Message par RENAUD.F » sam. 15 févr. 2020 07:25

Bonjour à toutes et à tous!

Il y a des jours comme ça, où tout se goupille parfaitement, où les évènements s’enchaînent avec fluidité et naturel, comme s’ils étaient le fruit de longues répétitions… Aujourd’hui fût notre plus longue journée, la plus variée et sans doute la plus marquante (mais bon, le séjour n’est pas encore fini, on ne sait jamais…). Le séjour a atteint son zénith et crépite de tous les côtés… L’intensité et la diversité des choses vues et faites ne facilitent pas leur retranscription, alors l’ordre chronologique s’impose de lui-même…
Nous sommes passés de la pluie battante et de la douceur toute atlantique de la météo d’hier au ciel immaculé et au froid mordant. Un beau soleil qui n’a pas réussi à produire le moindre degré de chaleur, tant le vent arctique venu du Canada nous a percuté toute la journée, nous laissant transi de froid. Horriblement glacial. On a frôlé l’amputation d’un orteil. Mais bon, on ne vient pas à New York pour son climat… Et on ne vient pas à New York pour rester à l’hôtel :)
Une matinée sous le signe de la balade, qui nous aura fait traverser le quartier de Tribeca, à l’est de Manhattan, au bord de l’Hudson. Un quartier qui ne doit pas être désagréable à vivre… Puis, nos pas nous ont dirigé vers le plus célèbre des 21 ponts qui relient Manhattan, le plus grand pont suspendu des USA qui rejoint la ville dont il a pris le nom, Brooklyn. On a bien senti le vent, là, sur le pont!
La fluidité. Un petit passage souterrain partant du pont, dont on ignorait l’existence, nous a mené directement à Chinatown… Nous avons remonté Market Street, passant devant les étales de poissons et de fruits de mer, de gâteaux chinois et de petits chats en porcelaine qui agitent la patte. Nous avons négocié quelques tables dans le meilleur restaurant du quartier (que nous recommandons vivement, que ce soit pour l’accueil ou pour ses wontons), une pause chaleureuse bienvenue et un repas tout en saveur qui a fait le bonheur d’ados toujours affamés.
Après Chinatown et ses noodle soup, nous avons plongé dans le métro pour refaire surface dans une ambiance radicalement différente… la 5th avenue avec ses boutiques de luxes et ses buildings plus hauts et plus célèbres les uns que les autres. Un en particulier nous a accueilli pour une visite éclair aussi anecdotique que sympathique, la désormais incontournable Trump Tower, avec son Trump café, Trump Grill, Trump Starbucks, Trump Store et ses Trump toilettes. Véridique. Un endroit étonnant au luxe clinquant un poil excessif, où le mot Trump se décline sous toutes ses formes, de la casquette au mug, du burger aux chaussettes, de la fontaine au pyjama. Il ne manque qu’un salon de tatouage…
Un peu de shopping sur la 5th Avenue, façon Pretty Woman, nous a permis de profiter de la chaleur des boutiques pour réanimer nos orteils congelés… La balade se transforme petit à petit en randonnée urbaine et nous dépose dans un autre monument, plus historique cette fois-ci, Grand Central Station, la grande gare de New York, avec son hall majestueux et son tumulte humain permanent. On aurait pu s’arrêter là. Le bilan était déjà très positif, mais que voulez-vous, quand on y a goûté…
À quelques « blocks » de là, un vieux monsieur forçant le respect, trône depuis près d’un siècle sur Madison. Souvent défié par d’autres constructions, souvent imité, héros de nombreux films, fier représentant de l’Art Déco, identité de la ville, membre de la famille des vrais new-yorkais, l’Empire State Building!
La fluidité. Le timing. La chance. Le temps de faire la queue et de monter au 86ème étage pour admirer la vue, le soleil, allié inconditionnel de notre journée, s’est couché devant nous, embrasant le ciel d’un New York plus beau que jamais… À en pleurer. On aurait pu s’arrêter là. C’était parfait. On avait le gâteau, la cerise, le beurre et son argent, mais dans cette journée, une seule chose était vraiment prévue, la fin. Nous avions réservé un Hummer limousine, un de ceux qui arrache des hurlements aux ados lorsqu’ils l’ont vu se garer devant la sortie de l’Empire…
Voilà… Un petit repas à la maison, une veillée pleine de bonne Hummer (!), et des ados au rictus bloqué version Joker…
Alors à demain, Europe au défi, ici on plane au-dessus des nuages, on flirte avec les étoiles et on atterrira seulement à Paris…

PS : Lucas se souviendra de ses 16 ans.

Zi Eolians
Fichiers joints
3C809935-1DFA-445F-BF95-335DEA42A409.JPG
5AB03C8E-445F-454A-825E-5CB8352FCBBE.JPG
A8ED0624-FBA5-4CAE-8AAD-6345B0FA9588.JPG
B98A3E0A-1568-40AB-95FA-C56A3000B23C.JPG
BA121183-4DE7-4317-937E-7937F8DA5E55.JPG
BDC25BB0-BDEC-4E85-B66E-9AE22B0E9535.JPG
CB67AAE7-E4C3-48FD-99D9-783F05E3DAF5.JPG
Répondre

Retourner vers « New York (11-18 février) - Groupe Renaud »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité